Le Développement Durable


Qui suis-je ?

Introduction

Le développement durable

L'écotourisme

Déroulement du projet

 

     Si le développement durable est une notion vague, il est par conséquent assez difficile d'en donner une définition claire et précise. 

     Le développement durable, c'est : " ... s'efforcer de répondre aux besoins présents sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs. "

     Comment est apparue la notion de développement durable : 

     Des réflexions sont nées autour des atteintes portées à l'environnement dès la fin des années 60 et vont mûrir tout au long des années 70. En 1971, le Club de Rome (association international privé) rédige son premier rapport : "The limits to growth" qui attire l'attention sur la pollution et l'épuisement des ressources. On peut noter que c'est également l'année de la création de Green Peace.

     En 1972, première conférence des Nations Unies sur l'environnement à Stockholm où l'on voit apparaître pour la première fois le terme d'écodéveloppement précurseur du concept de développement durable. C'est la création du programme des Nations Unies pour l'environnement et pour le développement (PNUE et PNUD).

     Dans les années 80, la société prend de plus en plus conscience de la nécessité de réagir au plus vite. C'est d'ailleurs pendant ces années que le grand public découvre de graves problèmes écologiques comme les pluies acides, le trou dans la couche d'ozone, l'effet de serre, la déforestation ou encore la catastrophe de Tchernobyl.
     En 1987 est publié le rapport de Gro Harlem Brundtland, Notre Avenir à tous. À l'époque Premier ministre en Norvège et présidente de la Commission Mondiale sur l'Environnement et le Développement, Madame Brundtland s'attacha à définir ce concept de Sustainable Development par "un développement qui répond au besoin du présent, à commencer par ceux des plus démunis, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs".

     En 1992 a lieu le premier sommet de la terre à Rio. Les délégués définissent des instruments d'intervention pour baliser dorénavant le développement économique, tout en tenant compte des limites de l'environnement. La Déclaration de Rio, est adoptée par les délégations des 178 pays présents. Elle convient de grands principes et les axes de travail à suivre pour les prochaines années.

     Depuis, bons nombres d'entreprises et de gouvernements ont suivi la voie d'un développement plus soucieux de son environnement.

     En 2002, le deuxième sommet de la terre fut organisé à  Johannesburg. L'événement rassemble une centaine de chefs d'État et quelque 40 000 délégués. 



A retenir

     Le développement durable fait appel à trois notions : économique, social et environnemental. Ces trois notions sont étroitement liées. Un projet de développement durable doit être socialement équitable, économiquement viable et écologiquement acceptable.