Carnet 54 : L'Amérique du Sud en Noir et Blanc.




Le continent sud-américain est à présent fini, séquence souvenir en Noir et Blanc.
Tout a vraiment commencé à Quito, Guayaquil n'étant qu'une étape intermédiaire.
Quito qui restera pour moi la plus belle ville rencontrée durant mon voyage.
Le fameux Coca-Cola que l'on trouve définitivement dans le monde entier. Plus qu'une boisson, une institution.
Je me rappelle aussi du train allant de Riobambe à Alausi qui nous a fait découvrir des paysages et des villages fantastiques. Je dis nous pour les touristes et moi.
Un des grands moments de mon passage en Amérique du Sud reste le voyage de Lima à Cusco et ses 4 jours de bus dans les montagnes.
Au beau milieu de nul part,
seul avec la population locale. En effet, je n'aurai rencontré qu'une française faisant le trajet inverse.
4 jours collé à la vitre du bus,
à admirer ces paysages grandioses.
Pour finir à Cusco (vous allez dire cette photo n'a aucun rapport avec Cusco, mais si, à ce moment il ne restait plus qu'une heure, c'est presque Cusco !).
Et puis ce fut Arequipa. Ce brave garçon passait toute sa journée à bouquiner en attendant que quelqu'un lui demande du change (de la monnaie). Je le croisais tous les jours en sortant de l'hôtel pour rejoindre la Plaza de Armas.
A Arequipa, j'ai également assisté à un concert de Rock avec un de mes amis architectes.
Moment de détente après une journée de travail.
Et puis ce fut le Lac Titicaca (qui s'écrit aussi Titikaka, ou Titiqaqa, suivant l'humeur probablement).
L'île de Los Uros et ses maisons en roseaux.
Ses 4h de bateau pour rejoindre l'île de Mantani.
Le Lac Titicaca et la famille qui nous a accueillis le couple d'espagnols, le couple de hollandais et moi.
Les pots de la famille, rien de spécial, juste des pots.
Une croix !
Les barques que j'ai adoré photographier.
Les balades sur l'île à la découverte de vestiges Incas.
Les barques. J'espère que vous aussi vous aimez les barques.
Parce que comme je vous l'ai dit, j'ai adoré prendre les barques en photo !
Sur le bord du Lac, un endroit parfait pour la photo.
Et puis sans doute le plus grand moment de mon voyage, la fête communale avec Ernesto et toute sa famille (sur commande, je peux vous apprendre à danser la morenada).
Mais bientôt, après une semaine à La Paz, arrive le départ vers le Sud, ça commence à vraiment sentir la fin de mon tour du monde.

Le Sud bolivien, où les cactus sont omniprésents.

Il y a 4 ans, je réalisais mon premier grand voyage, mon premier grand projet en Bolivie justement dans cette même région. 4 ans plus tard, je finis mon voyage dans ces mêmes lieux impressionnants et hors du temps.



Carnet suivant