Carnet 26 : Un premier pas sur le continent Asiatique, bienvenue en Inde (du 1er au 6 juin).




Arrivé à 5 heures du matin à Bombay, je commence par attendre qu'à café ouvre !
Je découvre les premiers monuments de la ville,
les premières légendaires voitures indiennes avec leurs légendaires décorations,
les premiers transports publics dans le pays au milliard (et des brouettes) de personnes.
Je ne reste qu'un jour à Bombay, mais avant de partir et après avoir rencontré Alain, un canadien installé à Bombay depuis un an, je passe une soirée dans les décors d'un film Bollywoodien : The Rising. Je n'ai pas pu tourner dans ce film comme figurant, le metteur en scène trouvant que je ressembais trop à un indien ! Bravo !
Deuxième étape, le Rajasthan, en commençant par Udaipur.
Au programme, d'abord repos au bord du lac (un peu à sec !) puis visite de la ville en somme, première approche de l'Inde.
Après l'Afrique (et spécialement le Kenya) où je ne pouvais pas sortir mon appareil-photo facilement et où chaque photo devait se payer, je me réconcilie avec ces enfants et ces personnes qui ne demandent qu'à discuter avec les touristes.
J'en profite pour me raser chez un vrai coiffeur (à droite sur la photo, la grande classe et bien coiffé !)
Bon du coup, je ne peux plus acheter une bouteille d'eau (ou un coca, c'est la même chose !) sans que ça ne soit l'occasion de discuter et de prendre une photo souvenir. Vous remarquerez les 2 oreilles que la personne derrière moi me fait, ils sont sympas ces indiens.
Ahhh les vaches ! Les vaches en Inde sont sacrées. On les trouve donc non pas dans des champs mais en ville, là, à rien faire, entre scooters et rickshaws. Celle-là a en plus les cornes peintes en jaune. Salut la vache !
On a tous aussi l'image d'indiens se lavant dans les fleuves et lacs, je vous mets donc une photo pour l'occasion. Il est sympa ce Jean-Gabriel.
Le Rajasthan c'est surtout des couleurs vivent et de belles, très belles indiennes.
Encore des gens qui lavent des trucs.
Bon depuis le début je vous raconte un peu la vie à Udaipur (parce que vraiment ça me change de l'Afrique), mais Udaipur c'est aussi une architecture fantastique. Ici le Lake Palace hotel de jour,
et là le Lake Palace hotel de nuit.
A Udaipur il y a aussi le plus grand turban du monde rose en plus !
Une petite photo de nuit depuis la terrasse de mon hotel sur une partie d'un autre palace.
même chose que précédemment mais une autre partie de ce palace.
Je poursuis ma route depuis Udaipur pour passer à Ranakpur visiter un temple, une merveille devrais-je dire. 1441 colonnes, pas une identique et je vous passe le reste.
A Udaipur, j'ai rencontré un français, Sylvain et faisons un bout de route ensemble.
Dans un temple on trouve en toute logique des gens qui prient,
et en toute illogique encore des indiens qui veulent prendre des photos (je signale que le pantalon est obligatoire, mais que je balader torse-nu est permis !).
Enfin il ya quand même pas mal de gens qui prient assis,
à genou,
et même debout.
A la sortie du temple, la horde d'enfants se ruent sur nous (ben oui je suis toujours avec Sylvain dont on ne voit que 4 doigts au-dessus de sa tête au fond). Vous constaterez que cette fois-ci j'ai 4 oreilles au-dessus de la tête, ils sont décidément trop sympas ces indiens.
Nous rencontrons aussi sur notre route des singes tranquille Emile,
l'occasion pour moi d'entamer la discussion et pourquoi pas d'avoir un petit gateau. Y'a pas de raison, si un singe a un gateau moi aussi j'en veux un !!!
Et puis nous rejoignons Jodhpur, la ville bleue. Les maisons sont peintes en bleues car cela permettrait de repousser les moustiques. Vous voyez pas qu'elles sont bleue ?
Et là c'est pas bleu peut-être !
A Jodhpur, à part des maison bleues il ya un fort, le plus beau de tout le Rajasthan.

Perché sur la colline il domine la ville et ses alentours,

(Survolez la photo pour voir l'intérieur).

Il est beau le fort hein ???
Et à part le fort et les maisons bleues, il y a encore des maisons bleues.
Udaipur by night.
Udaipur by night but with un autre angle, sinon ça fait la même photo !
Un musicien (et plus précisément un joueur de flûte, un flûtiste donc) dans les rues de Jodhpur.
Une photo que je qualifie d'exceptionnelle, pourquoi ? Voici sur la même photo les 2 choses qui pourraient le plus décrire une ville indienne, le rickshaw et la vache côte à côte.
Et pour finir quelques couchers de soleil parce que les couchers de soleil c'est beau et on s'en lasse pas.
Always Pepsi Cola. Sympa la vue de la terrasse de mon hôtel non ?
Ca vous a plu cette petite introduction de l'Inde ? Vous en voulez encore ? Vous reviendrez j'espère ! Alors à bientôt.


Carnet suivant