Carnet 25 : Et pour finir, le zapping africain ou la séquence Vandel de chez NPA.




Bon mais avant de passer au zapping je vous raconte un peu ma semaine, ça vous intéresse non ? Donc après le Kilimandjaro, je suis reparti pour Nairobi (vous pouvez voir comme c'est beau !) pour travailler encore et toujours.
Je loge chez l'un de mes contacts et ami : Vincent Kitio ( www.africanrenaissance.com) dans cette charmante petite maison (sa maison étant plus grande et derrière moi !).
Je passe donc mes journées entre rendez-vous sérieux et bien habillés,
et découverte de la région, tout aussi sérieux mais plus décontracté.
L'échange avec la population locale étant au centre de mes visites.
Vous vouliez des photos de Nairobi, en voilà une. C'est trop beau hein ?
et ceci s'appelle un matatu (ben quoi vous trouvez ça bizarre ? Rien de surprenant quand vous voyez qu'ils disent karibu pour bienvenue !!! Il y en a de toutes les couleurs, tunnés pas tunnés, jantes en alu, ... ça vous emmène un peu partout dans la région et le comble c'est que la ceinture de sécurité est obligatoire !
Mes dernières soirées au Kenya se passent avec les principales personnes qui m'ont aidé.
J'me sifllais une Tusker. Elle était blonde, non brune, euuuhhhh non elle était noire en faite,

Si c'est pas joli de finir l'Afrique sur quelques bouteilles de bière !

Et maintenant passons aux anecdotes et trucs débiles en tous genres. Ce sont de petites choses qui m'ont fait rire, je n'ai pas toujours réussit à avoir une photo (il y a tellement de choses qui m'ont fait rire !), mais vous allez voir c'est formidable.

On va y aller dans l'ordre. Ici au Caire, j'ai bien aimé le quick sandwiches après le fast food. Et qu'est qu'il en est des boissons ?
Au Caire toujours, les godasses, papiers et sacs collés dans la chaussée, je me demande encore comment les personnes qui ont perdu leurs chaussures ont fait pour finir !
A Louxor, un vendeur aux slogans spécial français (il lui manque quand même Mamouth écrase les prix !!!).
A Assouan, le capitaine de la felouque (vous vous rappelez, j'ai fait une croisière de 2 jours) s'appelait Ramadan, j'ai vraiment eu peur de ne rien manger !!!
A Assouan toujours, une marque de vêtements pour caïd. Tamer, la marque des héros qui aiment leurs mamans !

Au Soudan à présent, voici LE poste de communication de Wadi halfa, à la frontière avec l'Egypte. Autant vous dire que je n'ai pas demandé pour le haut débit, ni même pour un ordi !

(Survolez la photo pour zoomer).

A Khartoum (la capitale du Soudan) un bateau en plein milieu d'un champ. Peut-être laissé là il y a longtemps avant Jésus Christ lors du recule des mers !
Un cyber café à Khartoum, on comprend bien ce que ça veut dire.
En Ethiopie à présent, un restaurant au nom pas très sympa pour les autres !!! Concurrence déloyale !
Dans le Sud de l'Ethiopie, le nom d'un hôtel pas très sympa non plus pour les autres, mais là c'est pas très crédible !
Au Kenya dans un restaurant, une devise collée avec trois bouts de scotch. J'essayerais bien de passer l'année prochaine !

Et devant ce même restaurant une faute d'orthographe qui m'a bien fait rire, je me suis demandé si je pouvais entrer !!!

Les jeunes, il manque un R quelque part !

Une auto-école au Kenya. Mais si je vous assure, ceci est une auto-école et lors de l'examen final, il y a une vingtaine de prétendant qui attendent de passer dans la benne !!! Qui se plaignait de l'embrayage de la Clio ????
A Mombasa, une flèche faite d'algue dans la mer, en bas du Fort Jésus, j'ai trouvé ça rigolo aussi.

Et la dernière, une compagnie de bus tanzanienne au nom étrange. Je me demande où ils sont partis chercher un nom pareil !!!

Enfin je dis la dernière mais j'en oublie et j'en passe des meilleurs. Je n'ai pas toujours eu le temps et le droit de sortir mon appareil-photo. De souvenir, je peux vous dire par exemple qu'en Ethiopie, la kalashnikov est un bagage à main, que les poules et les chèvres sont des passagers commes les autres dans les bus, ou encore que je me suis fait arrêté par la police au Soudan et failli faire un peu tôle pour avoir pris une photo sur laquelle (mais de très loin) paraissaient des dames en train de sortir d'un bus !

Je suis à présent en Inde, bienvenue en Asie...



Carnet suivant