Carnet 18 : Hakuna Matata ça veut dire pas de soucis !!! (du 26 avril au 1er mai).




A Moyale, la ville frontière rien n'a vraiment changé. La vie s'écoule toujours aussi tranquilement. Seul changement, au menu, plus d'injera !

Pendant que Noémie discute avec les femmes (et se fait pisser dessus par les gamins !), j'en profite pour discuter de trucs d'hommes avec des hommes.

(Survolez la photo pour voir de vrais hommes !).

Et bien entendu, nous en profitons pour prendre des photos de l'ambiance locale.
Ici comme ailleurs en Afrique, un blanc se repère à des kilomètres. Une tâche blanche autour d'un paquet de tâches noires.
Nous prenons la route pour le Kenya, non sans appréhension. En effet sur cette route, des bandes somaliennes attaquent régulièrement les voitures et les camions pour dépouiller ses passagers. Nos aires de clochards nous ont sans doute sauvés, quoique j'aurai toujours pu leur claquer une prise de Karaté (style l'attaque du Dragon !)
A la place des supposés bandits, nous ne rencontrons que des femmes,
et des enfants.
Le tout dans des paysages magnifiques, d'un vert et d'un rouge-orangé éclatant.
Dans la benne du camion nous apprenons quelques mots de Swahili, la langue kenyane, style asante sana pour merci beaucoup, karibu pour bienvenue (dédicace pour mes blaireaux de copains parisiens !!!) ou encore Hakuna Matata pour pas de problème, Ndiyo pour oui et hapana pour non.
Un village perdu sur les plateaux kenyans,
avec de la verdure et des nuages à perte de vue.
Dans le camion c'est la grosse déconnade. Il ya des jeunes,
des moins jeunes,
des petits yeux (et des bidons d'essence !)
En fin de journée, le soleil se couche (ah bon le soleil se couche en fin de journée, que de scoop sur ce site de ouf !!!),
je n'ai pas réussi à choisir une ou deux photos pour vous montrer ça, j'en ai donc mis quelques-unes, c'est parti :
Les plus septiques diront sans doute que j'ai truqué les photos, mais heureusement, la nature nous offre des spectacles hors du commun.
C'est beau quand même hein ?!?
Première ville kenyane et premier trou paumé.
Montés sur le relais téléphonique, nous découvrons une des plus belles vues du Kenya avec celle du Mont Kenya et du Kilimandjaro (que j'espère vous faire découvrir bientôt).
et en effet, ça cartonne !
ça déchire grave.
Un de nos camions que l'on prend aux alentours des 4 heures du matin,
Si les couchers de soleil arrachent, les levers sont pas mal non plus.
Les paysages sont de plus en plus beaux,
c'est clair non ???
Faites coucou au chauffeur !!!
Avant de rejoindre Nairobi, nous décidons de faire un safari à la rencontre de grosses bébêtes.
Notre dream team avec notre dream voiture. Pour éviter l'arnaque et le coup de la panne, je me fais passer pour un ingénieur mécanicien. Je les aide à réparer le 4x4 à chaque fois qu'il y a un supposé problème. Dis donc, on n'est pas des pigeons !
Nous drivons (excusez, je deviens bilingual c'est pour ça !!!) dans le parc de Buffalo Spring et de Samburu,
dans des paysages magnifiques,
Oups, un toursite,
Ils sont où, Simba, Pumba, Nala et les autres,
je suis sûr à présent que vous vous dites "m'enfin, je suis à la fin de ce carnet et j'ai pas vu un nanimo. On m'aurait menti ??? A l'insu de mon plein gré ???" Détendez-vous, je vous rappelle que vous êtes sur le meilleur Site de l'univers. Je vous prépare un carnet spécial Wildlife, alors rendez-vous dans le prochain carnet.


Carnet suivant